3 principes qui font couler 80% des e-Commerces + des solutions pratiques

Dans cet article, je partage avec vous une récente étude qui pointe du doigt les 3 causes d’échec e-Commerce. Cette étude a démontré à quel point certains paramètres peuvent détruire, anéantir, couler votre business comme un fromage rongé par des souris. Je vais aussi vous apporter quelques solutions qui s’offrent à vous si vous êtes concerné par ces 3 causes d’échec.

Pourquoi vous n’avez pas le droit à l’erreur

e-Commerce moteur voiture

Vivre de son e-commerce
avec moins de 100 visiteurs par jour !

Une méthode complète a recopier dès cette semaine
(vous devriez lire ce guide avant de vous lancer).

Pour la suite de cet article, je vais vous demander de représenter votre boutique comme un moteur de voiture, cela vous permettra d’imager mes propos.

Le problème sur internet et dans le e-Commerce, c’est que la concurrence est vraiment très dure. Le commerce physique ne souffre pas forcément de cette concurrence.

La seule concurrence de votre boulangerie de quartier, ce sont les deux autres qui traînent dans un rayon de 5 km.

Par contre sur internet, tout est centralisé. Vous vous battez directement avec les boutiques dans un rayon de deux clics.

Vous ne pouvez pas vous permettre d’avoir un moteur bancal pour faire le tour du monde. Comme vous l’avez compris, ce sont vos erreurs qui profitent à vos concurrents.

Si vous manquez de trafic par exemple, ce sont vos concurrents qui récupèrent les prospects de votre secteur (je reviens sur ce point dans la suite)

Les 3 axes pour développer un moteur de Ferrari

Le premier axe, c’est le trafic sur votre site

e-Commerce essence visiteurs

Représentez-vous le trafic comme l’essence que vous mettez dans votre moteur. Sans essence, le meilleur moteur du monde ne fait pas 1 mètre.

Vos visiteurs sont de l’essence et pour faire avancer le moteur vous devez convertir votre essence en énergie pour avancer (vous réalisez une vente).

Le problème, c’est que si vous n’avez qu’une seule source de trafic (comme Adwords par exemple), vous mettez tous vos oeufs dans le même panier et vous êtes dépendant d’une seule pompe à essence.

Si celle-ci tombe en panne (admettons que vous vous faites bannir d’Adwords, ce qui arrive très souvent) vous vous retrouvez à dormir dans une voiture qui n’avance plus, sur le bord de l’autoroute, en voyant passer les concurrents. Vous imaginez où je veux en venir ?

Vous devez avoir plusieurs sources de trafic pour être tranquille.

Ensuite si vous n’avez pas de trafic et que vous galérez pour obtenir 3 gouttes d’essence par jour, ça va être compliqué de faire le plein. Vous devez d’abord identifier les sources de visiteurs qualifiés (c’est très important) puis les développer) à travers des stratégies.

Voici 5 sources pour commencer :

  • Le référencement naturel sur les moteurs de recherche
  • Le blogging de plus en plus utilisé pour attirer des visiteurs, puis les convertir en client
  • L’affiliation avec des sites partenaires
  • Les flux de shopping (ou moteur de shopping)
  • Les régies publicitaires (comme Adwords)

Je développe et vous donne un programme prêt à l’emploi dans le programme de formation sur le trafic.

Le deuxième axe, c’est le taux de transformation.

Le taux de transformation représente le processus qui converti votre essence durement acquise en énergie qui fait avancer les roues. Ce n’est ni plus ni moins que le processus qui permet de transformer vos visiteurs en acheteurs.

e-Commerce entonnoir taux de transformation

Pour cela, vous avez TOUTES les clés, et vous ne dépendez de personne. Vous êtes le seul maître à bord. Il va falloir mettre en oeuvre un système d’optimisation de votre site et prendre ce qui se fait de mieux.

Par exemple, vous pouvez retravailler le design du site pour mettre plus en confiance vos visiteurs (c’est un des points de la méthode SONCAS pour le e-Commerce), améliorer votre argumentaire de vente pour que vos visiteurs arrivent à visualiser les bénéfices que vos produits vont leur apporter (voir l’article qui permet de créer un argumentaire efficace à partir des caractéristiques techniques de vos produits).

Vous pouvez aussi faire en sorte d’avoir de superbes visuels pour vos produits, ou encore d’organiser des promotions régulièrement.

Le troisième et dernier axe c’est la réputation.

e-Commerce notation reputation

Imaginons que votre essence (vos visiteurs) aient le choix d’un moteur. Prendront-ils un moteur qui a fait ses preuves et qui peut les emmener au bout du monde ou un moteur de twingo ? (je n’ai rien contre les moteurs de twingo !)

Vous devez utiliser des systèmes qui permettent de CONTROLER votre image sur internet, pour montrer à vos visiteurs qu’il n’y a aucun problème pour commander sur votre site. Pour la bonne et simple raison que les autres l’ont fait et sont satisfaits de leur expérience chez vous.

Honorez vos engagements, contrôlez ce qui se dit de vous sur les réseaux sociaux et sur internet, et inversez la donne. Profitez d’un système qui pourrait vous handicaper en outil pour vendre plus. Mettez en avant les notes que vos clients vous donnent car elles seront bonnes et mettront en confiance les prochains visiteurs.

A voir tout de suite :

Vous aimez ? Partagez !
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur facebook

e-reputation, e-reputation ecommerce, échec ecommerce, ecommerce, solutions ecommerce, taux de transformation ecommerce, trafic ecommerce,

Rejoignez le groupe privé gratuitement.

Bénéficiez de conseils privés, de documents exclusifs et
d'informations non divulguées sur le blog.
L'inscription est gratuite.

Rejoignez le groupe privé !

C'est gratuit ! Vous allez recevoir :
  • Des conseils privés que je ne partage pas sur le blog
  • Des astuces et des raccourcis de pro !
  • Les derniers podcasts réservés aux membres
x