La définition du m-commerce, et ce que vous devez absolument savoir

Connaissez-vous la définition du m commerce ? Le mobile est plus que jamais au cœur du marketing et toujours en pleine expansion.

Selon l’Index Adyen, les paiements via mobile représentent 20.2 % de l’ensemble des transactions dans le monde, soit 66 % en une année. Ce qui démontre bien l’engouement des e-commerces à adopter ce mode commercial en croissance.

Vivre de son e-commerce
avec moins de 100 visiteurs par jour !

Une méthode complète a recopier dès cette semaine
(vous devriez lire ce guide avant de vous lancer).

Toutefois, il importe de bien appréhender la définition du m commerce avant de vous y lancer.

La définition du m commerce

referencement naturel definition

Le m-commerce ou commerce mobile, désigne l’ensemble des achats effectués via les terminaux mobiles. La définition du m commerce englobe ainsi aussi bien les transactions sur smartphone, que sur tablettes tactiles.

Il est le reflet d’un nouveau mode de consommation, dans un monde où le consommateur est constamment connecté, aussi bien chez lui, que durant ses pauses au travail, dans les transports en commun ou encore dans les salles d’attente.

A cet effet, le mobinaute, qui est le nom donné aux internautes surfant depuis leur mobile, en profite pour regarder les sites e-commerce et parfois réaliser ses achats. Un phénomène qui prend de l’ampleur chaque année…

Les chiffres-clés du m-commerce

définition du m commerce

Pour que la définition du m-commerce soit complète et que vous compreniez bien tous les enjeux de ce nouveau mode de consommation, penchons-nous sur les chiffres donnés récemment par le baromètre e-commerce de Content Square.

En novembre 2014, il y a 29.4 millions de mobinautes en France. Parmi eux, 4.6 millions ont déjà effectué un achat à partir de leur mobile, ce qui correspond à 1 français sur 10.

Pour que la définition du m commerce soit juste, il convient d’ajouter que 40% des mobinautes ne visitent qu’une seule page et que 51% vont jusqu’à au moins une page produit.

Cependant, seules 0.5% des visites se terminent par un achat.

Le m-commerce est en pleine expansion, mais il vend tout de même moins que l’e-commerce ou les boutiques physiques.

Définition du m commerce : les avantages

Même si la conversion sur mobile est plus rare que sur un pc de bureau ou en magasin, elle existe tout de même. En 2013, les ventes sur terminaux mobiles engendraient 2,6 milliards d’euros, soit 160% de plus qu’en 2012.

Par ailleurs, les sites leaders comme Priceminister, Amazon, eBay ou encore CDiscount réalisent 19% de leur chiffre d’affaires via la vente mobile.

Certes, ces grandes entreprises ont bien souvent des applications ergonomiques dédiées et des moyens quasiment illimités, néanmoins ce chiffre démontre bien le potentiel du m-commerce pour les années à venir.

Mais la définition du m commerce n’englobe pas uniquement les ventes directement effectuée sur mobile, elle se traduit aussi par les produits repérés par les mobinautes, qui se traduisent ensuite en achat.

En effet, avoir un site parfaitement adapté aux mobiles, qui proposent une expérience confortable aux utilisateurs, leur permet ainsi de repérer des bonnes affaires ou les articles particuliers qu’ils recherchent. Une fois rentrés à la maison, ces internautes achètent via leur pc.

C’est aussi valable pour les magasins physiques. Un site internet qui obéit à la définition du m commerce peut augmenter le trafic dans le magasin et ainsi accroître son chiffre d’affaires.

Les perspectives d’avenir du m-commerce

définition du m commerce

D’après une étude du cabinet Xerfi, la définition du m commerce s’inscrit dans une tendance durable, qui prend de l’ampleur de jour en jour. Les achats sur mobile connaissent une croissance annuelle de 90% par an, directement liée aux excellentes ventes de smartphones et de tablettes.

Le cabinet conseil prédit que le chiffre d’affaires sur mobile, en France, sera de 13 milliards d’euros en 2015. Il était de 500 millions en 2010…

Les ventes de smartphone et de tablette se portent à merveille. Par conséquent, la navigation sur mobile se démocratise et il est aujourd’hui normal de surfer sur des sites e-commerce, pour repérer des futurs achats, voire procéder directement à une transaction si le site marchand est assez accueillant pour le permettre.

La définition du m commerce regroupe alors cette tendance d’achats sur mobile et les avantages d’optimiser sa boutique pour les petits écrans.

A voir tout de suite :

Vous aimez ? Partagez !
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur facebook

Rejoignez le groupe privé gratuitement.

Bénéficiez de conseils privés, de documents exclusifs et
d'informations non divulguées sur le blog.
L'inscription est gratuite.

Rejoignez le groupe privé !

C'est gratuit ! Vous allez recevoir :
  • Des conseils privés que je ne partage pas sur le blog
  • Des astuces et des raccourcis de pro !
  • Les derniers podcasts réservés aux membres
x