Législation des soldes dans l’e-Commerce : Les 7 règles que la loi vous oblige à respecter

Voici un article qui sort un peu du commun, mais qui a toute son importance dans la gestion de votre e-Commerce : La législation des soldes.

Même si il en existe énormément, j’ai sélectionné pour vous, les 7 règles que vous devez obligatoirement respecter pour être dans les rails. Ce mini-guide vous permettra de mener à bien votre campagne de soldes pour éviter tout problème législatif.

Vivre de son e-commerce
avec moins de 100 visiteurs par jour !

Une méthode complète a recopier dès cette semaine
(vous devriez lire ce guide avant de vous lancer).

L’état et la législation des soldes

legislation soldes e-Commerce

Le problème, c’est qu’on ne fait pas ce que l’on veut dans l’e-Commerce et dans le commerce en général. Tout système de vente inclus des lois, des obligations et des restrictions.

L’état et le code du commerce ont leur mot à dire sur la manière dont vous vendez les produits, et malheureusement, les conséquences peuvent être dramatiques pour votre business.

Le deuxième problème, c’est que la législation en général, soit c’est à mourir, soit on a du mal à comprendre. C’est pourquoi je vous parle avec des mots simples, parce que tout ce qui est ennuyant ne se vend pas et ne donne pas envie.

D’ailleurs, cela me fait penser à un article qui devrait vous intéresser :

Comment créer de l’émotion chez vos clients à partir des caractéristiques techniques de vos produits ?

C’est exactement pour cette raison que j’ai créé cet article. C’est d’ailleurs ma vocation et mon objectif au quotidien : Transformer des choses compliquées en choses simples, assimilables et que l’on peut mettre en pratique tout de suite.

Vous savez maintenant pourquoi vous devez suivre ces législations de soldes. Simplement parce que l’état et le code du commerce ont la main sur votre business.

Plutôt que d’essayer de nager à contre courant dans un torrent, changez de direction, transformez le courant en force et laissez-vous porter !

Voici donc, noir sur blanc, les règles de législation des soldes que vous devez absolument respecter pour rester dans les rails.

7 règles à respecter pour faire des soldes réussis

Les mentions que vous devez mettre en avant

La loi indique que votre visiteur doit faire clairement la différence entre un article soldé ou pas. Techniquement dans l’e-Commerce, cela peut se résumer à une mention «en soldes» ou même une présentation explicite. De plus, (et c’est très important !) vous devez mentionner ces 3 choses :

Le prix de référence

Ce prix représente le prix «normal» de votre produit. On peut aussi l’appeler le «prix barré». J’aimerais partager avec vous une petite astuce pour augmenter l’impact de votre prix de référence.

Savez-vous ce qu’impliquent indirectement ces prix barrés :

  • 500€
  • 500,00€

En rajoutant les centimes, vous allez artificiellement augmenter la valeur perçue du produit. Cela fera paraître votre prix plus «gros».

Le prix après remise

C’est tout simplement le prix de vente de votre produit après la remise effectuée.

A l’inverse, n’utilisez pas la technique du dessus si vous voulez signifier qu’un prix est bas. N’utilisez pas non plus une mise en forme «grasse». Plus la typographie sera légère, moins le prix aura d’importance.

La date de validité de l’offre

Chaque promotion doit avoir une date de fin. Cette date doit être visible pour votre client et vous pouvez même en faire un argument marketing. Par exemple vous pouvez mentionner :

«Cette offre est encore valable 3 jours seulement soit jusqu’au xx/xx/xxxx»

Ici, le fait de mettre «seulement» vous permet d’indiquer indirectement à votre client qu’il doit se dépêcher. C’est une sorte d’accélérateur de vente.

Puis-je vendre à perte mes produits ?

Vendre à perte signifie qu’après la vente, vous perdez de l’argent. Admettons que pour acquérir un produit, vous dépensez 10€.

Vos frais d’acquisition de client (comme des pubs par exemple) vous reviennent à 6€ pour réaliser 1 vente.

Et, cerise sur le gâteau, vous vendez votre produit 5€. Combien vous reste t’il pour manger ?

-10 – 6 + 5 = -11€

Rien. Vous dépensez plus d’argent pour réaliser une vente que ce qu’elle vous rapporte. Cela s’appelle vendre à perte, et c’est interdit en France ! Sauf pendant les période de soldes !

Pourquoi vendre à perte ? Parfois vous serez ou êtes peut-être amené à vous séparer de certains produits qualifiés d’échec commercial. C’est pour cette raison que la législation des soldes autorise ce type de pratique.

Mettre des garanties différentes «parce que ce sont les soldes»

legislation soldes e-Commerce

C’est totalement illégal. Dans le code du commerce, tous vos produits doivent disposer d’une garantie unique. Si un produit est garanti 1 an en temps normal, il est garanti 1 an pendant les soldes.

Bien sûr, cela n’a rien à voir avec la mention «Ni repris, ni échangé». La garantie s’applique en cas de vice caché ou dysfonctionnement du produit que vous vendez, soyons clair.

La mention «ni repris, ni échangé»

Cette mention est obligatoire dans le cas ou, effectivement, vous souhaitez appliquer une politique de non reprise sur les produits. Dans ce cas, votre acheteur doit être clairement averti avant l’achat, c’est la législation des soldes qui veut ça.

Dans l’e-Commerce, vous pourriez envisager de mettre cette mention en bas de votre fiche produit par exemple.

Vendre d’anciens articles, collections …

legislation soldes e-Commerce

Vous avez tout à fait le droit de vendre en soldes des articles anciens, d’ailleurs la loi autorise de vendre n’importe quel produit pendant les soldes, hors services (comme une coupe de cheveux par exemple)

Les produits que vous pouvez solder et ceux que vous ne pouvez pas

Vous pouvez solder vos produits, qu’ils soient neufs ou d’occasion, à une seule condition et c’est très important. Votre produit doit être vendu sur votre e-Commerce ou dans votre boutique depuis 1 mois minimum.

Vous ne pouvez pas vendre un produit pendant les soldes, qui sort de nulle part, du jour au lendemain. L’article que vous devez vendre doit être disponible pour le public avant le début des soldes.

Mettre des produits en soldes en «dehors» des dates de soldes

La législation des soldes interdit ce type de pratique. Vous ne pouvez pas présenter des produits soldés en dehors de la période officiel des soldes.

Cependant, et sans restriction aucune, vous avez tout à fait le droit de conserver vos produits soldés même après les soldes. La seule condition que la législation des soldes recommande est de ne pas mentionner que ce sont des soldes, mais de les considérer comme de simples «promotions».

A voir tout de suite :

Vous aimez ? Partagez !
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur facebook

la législation des soldes, législation des soldes, législation soldes, législation sur les soldes, loi soldes, réglementation sur les soldes, soldes législation,

Rejoignez le groupe privé gratuitement.

Bénéficiez de conseils privés, de documents exclusifs et
d'informations non divulguées sur le blog.
L'inscription est gratuite.

Rejoignez le groupe privé !

C'est gratuit ! Vous allez recevoir :
  • Des conseils privés que je ne partage pas sur le blog
  • Des astuces et des raccourcis de pro !
  • Les derniers podcasts réservés aux membres
x