6 choses à savoir avant de lancer son e-commerce alimentaire

Envie de lancer un e-commerce alimentaire ? Vous avez très certainement raison, car de plus en plus de consommateurs commandent leurs produits alimentaires sur internet.

Avec 7.8 milliards d’euros de courses effectuées en France en 2013, l’e-commerce alimentaire continue de prendre des parts de marché aux grandes surfaces de distribution classique.

Vivre de son e-commerce
avec moins de 100 visiteurs par jour !

Une méthode complète a recopier dès cette semaine
(vous devriez lire ce guide avant de vous lancer).

Bien que cette tendance pousse de nombreuses entreprises à investir dans ce type de site marchand, il faut savoir comment s’y prendre pour éviter d’investir à perte.

Vendre de l’alimentaire sur internet demande certaines connaissances et un respect strict des conditions d’hygiène.

À cet effet, voici 5 choses à savoir avant de vendre de la nourriture en ligne.

S’informer sur la législation en vigueur

C’est le point de départ pour toute entreprise qui voudrait investir dans ce domaine. Il existe des lois qui régissent le fonctionnement des enseignes alimentaires sur internet dans chaque pays.

Prenez le temps de vous informer avant d’envisager l’ouverture de votre e-commerce alimentaire. Un contrôle sanitaire pourrait vous coûter toutes vos économies !

Demander une licence pour ouvrir un e-commerce alimentaire

e-commerce alimentaire

Après avoir pris connaissance des lois en vigueur, il faut entamer les démarches administratives nécessaires à l’ouverture de votre activité. Selon la législation du pays concerné, vous devez solliciter une licence et un permis d’exploitation avant de débuter votre activité.

Dans certains cas, vous pourrez avoir besoin d’un permis de manipulateur d’aliments ou d’un permis de service alimentaire temporaire. Tout dépendra donc de la nature des aliments que vous souhaitez vendre en ligne.

Trouver un espace de travail idéal

Déterminer sa zone de travail constitue un facteur stratégique pour assurer un service après-vente optimal, mais aussi conserver les aliments en toute sécurité.

Bien que vous ayez diverses possibilités selon les lois de chaque pays, sachez qu’un espace commercial, entièrement dédié à votre e-commerce alimentaire, est le plus approprié.

Étiqueter les produits vendus sur votre e-commerce alimentaire

e-commerce alimentaire

En matière de vente de nourriture, le client a besoin d’informations détaillées sur les produits proposés. Alors, assurez-vous d’être en mesure de rédiger des fiches produits complètes et suffisamment détaillées pour les internautes.

Il est indispensable d’être transparent vis-à-vis de la clientèle, afin de la rassurer (et de l’inciter à l’achat).

Mettre en place une stratégie marketing adaptée

Après avoir fait le tour d’horizon des démarches à réaliser, voici quelques astuces utiles pour la promotion de votre e-commerce alimentaire.

Utiliser les réseaux sociaux

Selon les résultats des statistiques publiées par la National Restaurant Association, 90 % des restaurateurs positionnent les réseaux sociaux au centre de leur activité. Ceux-ci estiment avoir réalisé leur succès commercial grâce au marketing sur ces plateformes grand public.

Cela ne fait que confirmer la tendance selon laquelle 28 % des consommateurs utilisent maintenant les plateformes sociales pour manger.

Par conséquent, si vous envisagez de créer votre e-commerce alimentaire, il serait judicieux de prendre cet aspect en compte et de communiquer sur les réseaux sociaux pour vous faire connaître !

Adopter une stratégie de contenu pertinent

Comme pour toute activité commerciale en ligne, le contenu reste un facteur indispensable pour votre e-commerce alimentaire. Un contenu pertinent et des conseils utiles liés à la consommation vous imposeront comme un expert et permettront à votre site marchand de gagner en visibilité sur les moteurs de recherche.

Miser sur les communautés de partage photo

e-commerce alimentaire

Les communautés Photo Food représentent un moyen indispensable au développement de votre e-commerce. À travers ces communautés de partage de photos sur Pinterest ou sur Instagram, par exemple, vous pouvez toucher un large public cible.

Le marché des enseignes alimentaires en ligne reste très ouvert et encore peu concurrentiel.

Si vous vous sentez l’âme d’un épicier 2.0, en respectant les normes sanitaires et en peaufinant votre marketing digital, vous serez en mesure de faire décoller votre e-commerce alimentaire !

A voir tout de suite :

Vous aimez ? Partagez !
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur facebook

Rejoignez le groupe privé gratuitement.

Bénéficiez de conseils privés, de documents exclusifs et
d'informations non divulguées sur le blog.
L'inscription est gratuite.

Rejoignez le groupe privé !

C'est gratuit ! Vous allez recevoir :
  • Des conseils privés que je ne partage pas sur le blog
  • Des astuces et des raccourcis de pro !
  • Les derniers podcasts réservés aux membres
x